COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Fonds de formation sectoriel des titres-services lance, en collaboration avec Kris Peeters, ministre de l’Emploi, « Un job qui dit merci »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le Fonds de formation sectoriel des titres-services lance, en collaboration avec Kris Peeters, ministre de l’Emploi, « Un job qui dit merci »

Mardi 18 avril 2017 — Bruxelles – Le Fonds de formation sectoriel des titres-services et Kris Peeters, Vice-premier ministre et ministre de l’Emploi, donnent le coup d’envoi de la campagne « Un job qui dit merci ». Cette campagne nationale vise à faire connaître le secteur des titres-services auprès des jeunes et à ainsi réduire le chômage des jeunes. Dès le 21 avril, différents outils de campagne seront déployés autour du thème « Un job qui dit merci» afin de pourvoir aux plus de 2500 emplois vacants. 

 

Politique en faveur des groupes à risque
En septembre 2015, le service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale a accordé des subventions gratuites aux secteurs qui développent des projets supplémentaires en faveur de certains groupes à risque. Le gouvernement fédéral a défini les jeunes comme un groupe à risque. En raison de leur manque d’expérience pertinente, ils bénéficient en effet de moins d’opportunités sur le marché de l’emploi.

Campagne « Un job qui dit merci »
Les aide-ménagers/ménagères jouent un rôle important dans la société et les clients sont reconnaissants de leur travail. Une campagne d’affichage adaptée au groupe cible soutiendra notamment ce message en faisant référence à « Un job qui dit merci »

La profession d’aide-ménager/ménagère confère une certaine liberté et de nombreuses responsabilités. En outre, en raison de son importance sociale, elle engendre une grande satisfaction. Les personnes âgées, les familles, les célibataires et les différents groupes de la population reçoivent de l’aide et en sont extrêmement reconnaissants.

Kris Peeters, ministre de l’Emploi, fait connaissance avec le poste d’aide-ménager/ménagère
En ce jour, le ministre Kris Peeters a marqué son soutien à cette campagne en accompagnant deux aide-ménagers expérimentés. Il se trouvait donc au premier rang pour observer ce qu’implique le job qui dit merci.

« L’enthousiasme et le professionnalisme de ces jeunes travailleurs m’ont agréablement surpris. Ce fut une belle expérience et j’espère que cette campagne convaincra les jeunes à pourvoir les emplois vacants. »  

________________

Pour plus d’informations :

Peter Van de Veire
Fonds de formation sectoriel des titres-services

Peter.vandeveire@vormingdienstencheques.be
02 421 15 81

Mieke Demeulenaere
PeppeRmint

mdemeulenaere@peppermint.be
02 210 02 51

À propos du Fonds de formation sectoriel des titres-services
Le Fonds de formation sectoriel des titres-services, fondé en 2009, contribue au développement des formations pour le secteur des titres-services dans les différentes régions du pays.

Le Fonds de formation assure la mise au point d’une politique de formation pour tous les travailleurs et toutes les entreprises du secteur, en développant et coordonnant des initiatives de formation et en les faisant connaître.

Le Fonds travaille en étroite collaboration avec les instances publiques, mais aussi avec d’autres partenaires de formation actifs dans le secteur et dont les formations sont reconnues.

Il veille à ce que les demandes du secteur en matière de formation soient satisfaites et à ce que les efforts de formation soient facilités ; il entend ainsi apporter une plus-value sectorielle.

Promo FR

Activités Subs FR

J'aime bien le job Subs FR

Journée de travail FR